Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GALERIE BLOG de Phil'zard - atelier-ensemble
GALERIE BLOG de Phil'zard - atelier-ensemble
Menu
Blog Ecrire ensemble au site du Gouffre

Blog Ecrire ensemble au site du Gouffre

Vous aimez les mots ? Vous aimez jouer avec les mots ? Vous aimez feuilleter au hasard dans un dictionnaire ? Vous aimez lire un peu de tout ? Vous aimez écrire des histoires, des contes, des poésies ? Alors faisons-le ensemble : on s'échauffe avec des jeux oulipiens, on écrit dans un coin puis on se lit nos écrits. Rien d'obligatoire, juste le plaisir des mots et d'en jouer... Retrouvons-nous pour écrire ensemble sur une terrasse, dans un bistrot ou sur la plage à l'ombre... avec nos cahiers ou nos tablettes. A bientôt ?

Pour commencer l'atelier du 8 mai et faire connaissance :

1- Le jeu des mots préférés : A tour de rôle, chaque participant dit 3 mots préférés à noter sur tableau Velleda puis chacun les utilise pour créer son texte que l'on se lit après, c'est une écriture automatique pour se lancer, se lâcher et faire connaissance. 

Variante : prendre à tour de rôle 3 mots au hasard dans le dictionnaire ou bien dans le roman ou le poème dont on fera après la lecture et les inscrire sur le tableau Velleda, puis chacun les utilise pour créer son texte 

2- lecture de passages d'écrits qu'on a bien aimé chez un auteur : un roman, une poésie...

3- jeu du cadavre exquis : Le principe du jeu est le suivant : chaque participant écrit à tour de rôle une partie d'une phrase, dans l'ordre sujet–verbe–complément, sans savoir ce que le précédent a écrit. La première phrase qui résulta de ce processus et qui donna le nom à ce jeu fut : « Le cadavre – exquis – boira – le vin – nouveau. »

4 - lecture d'écrits personnels selon votre envie...

Attention, on n'est pas là pour se prendre au sérieux mais jouer avec les mots, se jouer des mots, rêver des mots... avec son stylo ou sa tablette, on s'engouffre (sans jeu de mot) dans cette activité ludique. Chacun peut lire ou pas ses productions, rien n'est obligatoire, pas de compétition mais de la bienveillance. Pas de jugement mais de l'humour. Les mots, les histoires et les poèmes ne résonnent pas pour tous de la même manière. Ils ne raisonnent pas non plus pareillement.

Le cadavre exquis est un jeu collectif inventé par les surréalistes et notamment par Jacques Prévert, en 1925. C'est un jeu qui consiste à faire composer une phrase, ou un dessin, par plusieurs personnes sans qu'aucune d'elles ne puisse tenir compte de la collaboration ou des collaborations précédentes.

  • le cadavre exquis de la phrase :

Sur le haut de la feuille chacun écrit un substantif (par exemple: "le cadavre"), puis plie le haut du papier pour cacher le mot qu'il vient d'écrire et le passe à son voisin de droite.

Chacun écrit alors sur le papier qu'il reçoit un adjectif (par exemple: "exquis"), puis plie le haut de la feuille pour cacher le mot et passe à son voisin de droite.

La troisième fois on note un verbe (par exemple "boira"), la quatrième un autre substantif (par exemple : "le vin") et enfin la cinquième un autre adjectif (par exemple "nouveau").

Ce qui donnera à la lecture de ce papier-ci : "Le cadavre exquis boira le vin nouveau" (premier texte obtenu par les poètes surréalistes amateurs de ce jeu).

  • le cadavre exquis des définitions :

C'est à dire que chaque joueur sur sa feuille écrit dans le haut une question (par exemple: qu'est-ce qu'un éléphant ?) et le suivant répond en donnant une définition (sans voir bien entendu la question (par exemple: c'est une machine avec des roues).

Ce qui donnera à la lecture: "Qu'est-ce qu'un éléphant ? Une machine avec des roues."

  • Le cadavre exquis avec des "si" :

Le premier écrit une phrase commençant par un "si"; par exemple "si j'avais des ailes". Il plie le papier de manière à cacher sa phrase et le second poursuit "je mangerais des champignons".

  • Le cadavre exquis des syllabes :

On utilise des mots de 3 ou 4 syllabes, on définit un thème, par exemple "les animaux" et on doit noter les syllabes des noms des animaux : "cro" (pour crocodile), "ra" (pour girafe)  et "phant" (pour éléphant).
On obtient un drôle de "croraphant" !